Partenaires de la RNNPM

Un grand nombre d'acteurs publics et privés participent à la vie de la RNNPM et œuvrent à la préservation de cet espace unique au monde, notamment :

  • la Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement (DREAL) Paca 

C'est le service déconcentré de l’État qui assure la coordination entre le gestionnaire et l’État, le financement en fonctionnement et en investissement de la réserve, la supervision des décisions de gestion de la réserve conformément à la décision de classement, l'instruction des demandes d'autorisation et de déclaration préfectorale préalable (police administrative), la rédaction des arrêtés préfectoraux relatifs à la RNNPM et l'appui technique au gestionnaire, notamment d'un point de vue juridique. 

Pour aller plus loin : site de la DREAL PACA


 

  • la Réserve naturelle de France (RNF) 

C’est une association loi 1901 qui fédère en un réseau national près de 350 réserves naturelles. Elle est l'ambassadrice des réserves naturelles et anime un réseau d'échanges d’expériences et de mise en œuvre de projets communs. Elle assure un relais des problématiques des réserves auprès du ministère de la Transition écologique et déploie auprès de toutes les réserves un nombre varié d'outils pour harmoniser et professionnaliser la gestion de ces espaces protégés.  

Pour aller plus loin :  Site de RNF

 

  • L'Office national des forêts (ONF) 

C’est un établissement public à caractère industriel et commercial chargé de la gestion des forêts publiques, placé sous la tutelle du ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation ainsi que du ministère de la Transition écologique et solidaire. Dans le cadre de sa mission légale de service public de mise en œuvre du régime forestier dans les bois et forêts de l’État et autres collectivités, l'ONF est tenu d'assurer une surveillance de ces bois et forêts, certains de ses personnels étant à cette fin détenteurs du pouvoir de police judiciaire. 

Avec la RNNPM :

- une convention de surveillance a été établie depuis 2012 afin de compléter le dispositif de contrôle sur ce périmètre protégé et de compléter la formation continue des agents assermentés de la RNNPM.

- des actions concertées, dans le respect des réglementations en vigueur, sont menées dans le cadre de la gestion des forêts soumises au régime forestier dans le périmètre de la RNNPM.

Pour aller plus loin :  Site de l'ONF

 

  • La gendarmerie nationale

La gendarmerie nationale est un partenaire essentiel de la RNNPM, facilement reconnaissable auprès des usagers et qui permet aux agents assermentés de la RNNPM d'entretenir une relation solide avec les officiers de police judiciaire, sollicités dans le cadre des procédures judiciaires nécessitant leurs compétences. Elle assure par ailleurs des patrouilles de surveillance et vient en appui des agents assermentés de la RNNPM en cas de besoin. Elle participe également à certaines enquêtes judiciaires impactant la RNNPM.

 

  • L’Office français de la biodiversité (OFB)

Cet établissement public, dédié à la sauvegarde de la biodiversité, a pour priorité de répondre de manière urgente aux enjeux de préservation du vivant. Créé le 1er janvier 2020, il regroupe les agents de l’Agence française pour la biodiversité (AFB) et de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS), sous la tutelle du ministère de la Transition écologique et solidaire et du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation. 

Au niveau de la RNNPM, l'OFB assure le commissionnement et les formations complémentaires en matière de police des agents de la RNNPM, apporte un appui technique sur ses domaines de compétences, assure des missions de police de l'environnement. 

Pour aller plus loin :  Site de l'OFB

 

  • La Direction départementale du territoire et de la mer (DDTM)

Sur le périmètre de la RNNPM, ce service déconcentré de l'Etat coordonne les maîtres d'ouvrages et la surveillance liés à la thématique DFCI, peut être amené à intervenir en police judiciaire et/ou en police administrative sur des infractions spécifiques au titre de la loi sur l'Eau, mais également en matière d'urbanisme, d'agriculture, de défrichement et apporte un appui technique à la RNNPM sur ses domaines de compétences. 

 

  • La Fédération départementale de pêche 

La pêche étant autorisée sur le périmètre de la RNNPM, des relations partenariales entre la RNNPM et la Fédération ont été établies et des actions communes sont menées. 

Pour aller plus loin :  Site de la Fédération de pêche

 

  • Le Conservatoire du littoral

Cet établissement public administratif national créé en 1975, membre de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), n'a pas d'équivalent dans d'autres pays. Il a vocation à acquérir des terrains fragiles ou menacés sur le littoral français afin de les soustraire à l'urbanisation. Il peut également acquérir des terrains situés sur le domaine public maritime ou fluvial, les estuaires et les grands lacs intérieurs. Il confie ensuite ces terrains aux communes, à d'autres collectivités locales ou à des associations qui en assurent la gestion dans le respect des orientations arrêtées. Acteur important de l'histoire de la création de la RNNPM, il a acquis un peu plus de 900 ha autour du lac des Escarcets dans les années 90.  Depuis 2009, le site, situé en plein cœur de la RNNPM, bénéficie de la réglementation et du plan de gestion de la RNNPM. Depuis 2017, une convention de gestion lie formellement le Département du Var, gestionnaire de la RNNPM, au Conservatoire du littoral. De nombreuses actions partenariales sont menées. 

Pour aller plus loin :  Site du Conservatoire du Littoral

 

  • Le Conservatoire des espaces naturels (CEN) Paca 

Cette association à but non lucratif, reconnue d’intérêt général, a pour mission la préservation du patrimoine naturel de la région Paca à travers l’acquisition et la gestion de terrains naturels, la réalisation d'études scientifiques et l'information et la sensibilisation du public et des décideurs. Sur le périmètre de la RNNPM, le CEN Paca possède 2 sites : Cinq Sèdes et Preires. Bénéficiant de facto de la réglementation et du plan de gestion de la RNNPM, la gestion de ces sites est donc concertée.

Pour aller plus loin :  Site du CEN PACA

 

  • Le Conservatoire Méditerranéen Partagé (CMP)

Cette association regroupe un réseau d’acteurs publics et privés spécialistes de la conservation, de l’utilisation et de la valorisation de la biodiversité cultivée de Méditerranée. Son champ d’action concerne l’agriculture et l’ensemble des patrimoines, tant génétiques qu’humains, qui l'accompagnent. L’association poursuit un double objectif : conserver la diversité biologique, notamment les espèces végétales locales, rares, anciennes et de terroir, ainsi que collecter les bonnes pratiques agricoles et savoir-faire régionaux méditerranéens, pour les transmettre. Sur la RNNPM, le CMP apporte son expertise à l'occasion de projets de conversation ou de remise en culture de parcelles agricoles en plantations d'arbres fruitiers locaux, adaptés aux conditions spécifiques de la plaine des Maures, et dans le cadre des autorisations préfectorales accordées. Pour le CMP, l'un des objectifs est de dupliquer sur le continent les vergers de types conservatoire originellement situés à Porquerolles  (afin de préserver la biodiversité agricole) et pour la RNNPM, l'un des objectifs est de diversifier la nature des cultures présentes et de favoriser les espèces pollinisatrices. 

Pour aller plus loin :  Site du CMP

 

  • Le Centre de recherche et de conservation des chéloniens (CRCC) de la Station d’observation et de protection des tortues et de leurs milieux (Soptom)

Créée en 1986, la Soptom est une association loi 1901 qui a pour but l'étude et la protection des tortues et de leurs milieux en France et dans le monde. Elle dispose d'un Centre de recherche et de conservation des chéloniens (CRCC) qui a pour objectif l’amélioration des connaissances dans le but de faciliter la conservation des tortues et des reptiles, et développe différents programmes d'études et pédagogiques.

Avec la RNNPM, la Soptom intervient dans la réalisation de certaines actions inscrites au plan de gestion, comme l'analyse écotoxicologique des reptiles retrouvés morts ou la lutte contre la tortue de Floride, une espèce exotique envahissante qui entre en concurrence avec la tortue cistude qui, elle, est protégée. 

Pour aller plus loin :  Site du Soptom